Témoignage navigation en Skellig 5

navigation en skellig 5

Merci à Didier C., premier propriétaire d’un Skellig 5 qui nous livre ici son retour…

Matage et mise à l’eau

navigation en skellig 5Arrivé à 13h après l’installation du treuil électrique très rapide (merci Fanch), j’ai dressé le mat sans effort, petits réglages des haubans, installation du safran et mise à l’eau tout en douceur avec cette remorque équipée de nombreux rouleaux. Tout seul, j’ai mis moins d’une heure afin d’être prêt à naviguer (pour une première pour un sexagénaire à un rythme pépère).

Première navigation

en solitaire et première comparaison avec un DJIN 7, je suis surpris qu’au vent de travers de 6 à 8 nœuds je le dépasse rapidement. Au près les vitesses se tiennent 2 degrés de cap de moins pour le Skellig, ce qui est logique dans le petit temps. Les jours suivants, vent de 15 à 20 nœuds avec rafales jusqu’à 23 nœuds. navigation en skellig 5Au près, un ris et un ou deux tours d’enrouleur de génois, le cap est entre 40 et 45 degrés du vent apparent et vitesse de 5 à 5.5 nœuds au GPS, un nœud de mieux que le trois…..avec un meilleur cap. Et dès que l’on abat, avec le genaker, les six nœuds sont allègrement dépassés avec plusieurs pointes à plus de 8 nœuds avec un vent apparent de 15 nœuds environ. Une barre très douce et équilibrée , une protection des hiloires évitant les embruns et un look unique font du Skellig 5 une belle réussite.

Vivement cet été pour profiter de tout le potentiel de CANYCÉS pour caboter de la Vendée à la ‘’petite mer’’.

Didier C.

Tags:
Share: 0