Technique de fabrication : l’infusion

fabrication infusion plasmor

Jusqu’à maintenant, pour fabriquer nos kayaks et nos Skellig, nous utilisons la technique dite « contact » : application de résine polyester manuellement (au rouleau) sur du tissu de fibre de verre préalablement positionné sur le moule.

La technique dite « infusion » consiste à appliquer la résine sous vide, au moyen de film plastique créant un vide entre la fibre et le film. Cette technique permet de mieux appliquer la résine, et donc de n’utiliser que la quantité utile.

Désormais, nous commençons à utiliser cette technique « infusion » pour la fabrication du Skellig 5 et certains kayaks allégés.

Les avantages sur les bateaux construits en infusion :

+ légers

La quantité de résine utilisée pour imprégner la fibre de verre est parfaitement maitrisée : seule la quantité necessaire est utilisée.
Dans le cas d’un application manuelle, au rouleau, la quantité de résine est plus variable.

+ respectueux de l’environnement

L’application en « infusion » diffuse dans l’atmosphère moins de COV (composés organiques volatiles : dns notre cas le styrène), et est donc plus sain pour les opérateurs.
Le meilleur dosage de la résine utilisée permet d’en consommer moins.

Tags:
Share: 0