Les lacs alpins autrichiens en kayak

kayak sur les lacs autrichiens

Départ avec le Belouga Caugek 2 et le Swimboard pour L’Autriche.

J’ai décidé de prendre mon temps, première étape dans les Vosges, puis traversée en diagonale de toute la Suisse.

Déjà là, les choseskayak sur les lacs autrichiens sérieuses commencent. Un tunnel après l’autre, des cabines de téléphérique qui passent au-dessus de l’autoroute, des lacs somptueux de partout. Pour finir, je monte avec la voiture sur le train pour passer en 20 minutes sous un glacier de plus de 3000m et m’éviter 3h30 de contournement. De l’autre côté du tunnel, la vallée de l’Engadin avec l’Inn transfrontalier, qui attire en nombre des kayakistes de rivière. Des paysages sublimes, le soir nous arrivons dans le Tirol en Autriche.

Puis c’est l’Autriche que nous traversons vers le Sud limitrophe avec la Slovénie et l’Italie, destination Techendorf avec le Weissensee.

C’est le lac alpin autrichien, le plus chaud dAutriche, il peut monter à 23°C. La qualité de l’eau est potable, le panorama est grandiose. Peu de constructions, bateaux à moteur interdits, que de l’électrique autorisé. La mise à l’eau est facile, tout est aménagé.
J’étais à l’hôtel, la propriétaire qui parle français m’avait réservé un emplacement pour mon kayak le long du ponton privé de l’hôtel. « ne le cadenassez pas, il n’y a pas de voleurs chez nous ! »

kayak sur les lacs autrichiensAprès ces 4 jours merveilleux, je suis parti dans le centre de l’Autriche, dans le massif montagneux du Dachstein (3000m). Là aussi, c’est époustouflant ! Et il y a de nombreux lacs comme le Hallstättersee, le Gosausee, le Grundlsee et le Ausseersee. Ils sont tous encastrés dans la montagne, comme des fjords, offrant même l’été une vue fabuleuse, sur les cimes enneigées, et surtout ils sont limpides avec des couleurs vert émeraude, turquoise…Au Ausseersee, la mise à l’eau est un jeu d’enfant, tout est prévu. Au bout du parking, petite rampe d’accès, juste à côté, toilettes publiques propres et suffisamment spacieuses pour s’y changer, pour les non kayakistes, une randonnée tour du lac de 9km, avec de nombreux chalets pour boire un verre en route. Au fond du lac, il y a un chalet dans lequel a été tourné le dernier James Bond « Spectre » !

Au Hallstättersee, il faut visiter les mines de sel. On y monte en funiculaire, on y entre habillé, casqué en mineur en train et on y descend en long toboggan en bois !

Et s’il reste du temps, Salzburg est une ville merveilleuse.

En Autriche, la nature est sacrée, et tout y est fait pour que les gens puissent en profiter en la préservant. Le kayak est un excellent moyen pour l’explorer.

Thomas CLEMENT

Tags:
Share: 0