Expedition kayak en Corse

Le tour de la Corse en Kayak de mer

« Le début de l’aventure commence à Bastia le 9 juillet 2006, il est 07 h 00 du matin. Nos premiers coups de pagaies à bord de nos Bélouga 1 sont magiques, une délivrance, un aboutissement. Après un an de préparation, de rêve, de recherche de partenaires, de doutes, et d’entraînements physiques nous entamons notre tour de Corse.

expe-corse-kayak-montage

La mer est d’huile et nous quittons progressivement la civilisation pour attaquer le cap Corse. Les magnifiques falaises grises, les petits villages isolés et la côte très découpée avec les criques désertes du Cap Corse vont laisser place aux belles plages de sables fins du désert des Agriates. Les fonds marins changent aussi. Les tombants et rochers du Cap Corse nous invitent inévitablement à plonger avec masque tuba pour découvrir la richesse aquatique et la beauté des fonds. L’eau turquoise et la faible profondeur des plages de Saleccia, de Loto (dans les Agriates) sont plus propices à la baignade et au « farniente ».

Ensuite nous retrouvons la civilisation avec deux villes magnifiques Ile Rousse et Calvi. Le Cap de la Revellata fut pour nous inoubliable. La beauté de la côte avec sa Falaise abrupte, la lumière rasante de
fin de journée sur une mer calme, une image qui sera pour nous le plus beau souvenir de ce voyage.

expe-corse-kayak-port

Nous bivouaquons dans une crique minuscule entourée d’un immense mur de granit. Nous avons l’impression d’être seuls au monde.

Les heures de navigation se succèdent mais la magie de la diversité géologique de la côte nous transcende. a surprise engendrée par les couleurs, les roches et la profondeur des grottes où nous évoluons avec la frontale nous font oublier toute fatigue.

Après un bivouac et un coucher de soleil inoubliable dans l’anse Cacao, nous naviguons avec des dauphins…

expe-corse-kayak-vaches

Mais de belles surprises s’offrent encore à nos regards d’enfants, carrière de pierres romaine dans l’archipel des Lavezzi, chèvres sauvages à l’entrée de Santa Manza. D’ailleurs les animaux sont omniprésents tout au long de notre périple, vaches, chèvres, dauphins, mais aussi balbuzards. Ces derniers appelés aussi aigles de mer auront été l’enjeu d’une compétition amicale avec Cédric, à celui qui découvrira le plus de nids dans la journée.

Pour conclure notre aventure a été au-delà de nos rêves.
Après 750 km effectués en 15 jours, des étapes entre 35 à 67 km (7 à 13 heures de navigations), nous terminons heureux avides de nouvelle aventure. »

Pour en savoir plus sur l’expédition de Cédric Casanova et Philippe Desmet : www.kayaknature.fr

Tags: ,
Share: 0