Le K17 un kayak qui procurera longtemps du plaisir

Le K17, un kayak qui procurera longtemps du  plaisir pendant tous le parcours d’apprentissage et  bien au delà…

J’ai fais mes premiers pas sur un Belouga avec gouvernail, et j’ai eu  rapidement envie d’autre chose.

Je suis passé au Kialivak. Le Kialivak fait ce que tu  veux, c’est un kayak dans lequel tu peux avoir confiance. Avec lui, j’ai appris la maitrise des gestes techniques et  la navigation en mer plus formée.

Ensuite c’est le Kitiwec qui a été le compagnon de mes navigations. Avec lui, j’ai affronté du  mauvais temps comme du  beau  temps. Il m’a surpris, comme le Kialivak, par son attitude de grand randonneur.

Cet été, nos kayaks ont fait un tour  dans les iles Lofoten. Là aussi, quel plaisir d’avoir un kayak costaud avec suffisamment de place dans les caissons pour faire une randonnée agréable sans avoir besoin de rechigner sur l’équipement, la nourriture et  le confort.

Mais…. Voici venu le temps du K17.

Kayak serie K17

Kayak serie K17

Le kayak K17 est  d’une taille remarquable (5,28 mètres  de long sur 58cm de large).
Ce bateau a un système de dérive différent des autres dérives typiques Plasmor. Un système, agréable et  fiable, qui  reste dans la tradition. Mais, pour les gens qui aiment justement le coté joueur de ce bateau, pas besoin de dérive.
Ce bateau se manie  avec aisance. Après les premiers tours, pour faire un peu connaissance, je l’ai essayé en surf. Alors, comme tout kayak, il a tendance à partir vers la gauche ou la droite. Mais avec de la maîtrise, on parvient à le maintenir dans la bonne direction. Par contre, il vaut mieux avoir un peut de  technique et de savoir faire.

Coté tempo, bien là un petit hmmmm, il n’a pas la vitesse de mon Kialivak, ça c’est  sur. Par contre, je peux suivre le reste  de la meute.
L’assise est agréable et spacieuse, les jambes son bien calés sous le pont et  le contact  est  correct. C’est un kayak parfait pour l’apprentissage des manœuvres, des appuis et de l’esquimautage.

Mais toujours curieux, j’ai voulu savoir comment réagissent les gens à propos de ce bateau. Rien de mieux qu’une journée d’essai des diverses marques de kayak. Au menu : Nigel Dennis Kayaks, Wilderniss, Epic, Tiderace et bien sur, le K17 que nous avons vite perdu de vue.  Il est  passé de main en main, et  les gens étaient ravis !

Pourtant, les conditions étaient loin d’être géniales : un vent Ouest Sud ouest 5 à 6 beaufort souffle depuis une semaine et le jour de l’essai c’est un 5 beaufort glacial et une pluie battante qui nous accueillent.  Justement, des conditions dans lesquelles tu  sais très vite comment tu  te sens. Et le K17 a été très bien noté lors de ce test, avec à la clef des navigateurs ravis.

Conclusion :
Le K17  est  un kayak parfait, pour ceux qui  cherchent un kayak, avec un peu de place pour la petite randonnée, même avec des conditions de navigations physiques. Mais c’est également, pour le débutant, un kayak plus stable, facile à manœuvrer, qui  va pardonner quelques petites fautes. Par contre, il permet, d’apprendre les gestes techniques corrects.
En bref : un kayak qui procurera longtemps du  plaisir pendant toute la phase d’apprentissage et  bien au delà. Un kayak  qui  plait à tous les âges.

Max van U. – Kayakiste néerlandais