Visite des ateliers Plasmor par le CKCV

Le CKCV (Canoe Kayak Club de Vannes) nous a fait la gentillesse de venir visiter les ateliers Plasmor. Dominique Bourçois s’est fait un plaisir d’expliquer par le détail comment sont employées les 25 heures nécessaires à la fabrication d’un kayak Plasmor.

Les membres du CKCV sont repartis bien instruits et bien heureux avec des kayaks de la gamme, K17 et K19, Kitiwec, Catchiky et Kialivak pour des essais en mer.

Cette visite en groupe peut-être réitérée, n’hésitez pas à contacter Plasmor !
Tél. : 02 97 47 36 37.

La fabrication d’un kayak chez Plasmor en photo :

Application du gel-coat dans un moule poli.

Application de gel-coat

Application de gel-coat

Ensuite seront déposées les différentes couches de tissus de verre (mat et roving) et la résine polyester.

Les moules de pont

Moules de ponts de kayak

Moules de ponts de kayak

Une bande de mat et roving est posée par l’intérieur pour souder l’ensemble « coque-pont »

Bande de mat et roving

Bande de mat et roving

Démoulage du kayak de mer, d’abord le pont

Démoulage du pont du kayak

Démoulage du pont du kayak

Démoulage de la coque

Démoulage de la coque du kayak

Démoulage de la coque du kayak

Ensuite c’est au tour des ateliers de finitions pour poser hiloire, siège, cloisons de caissons, puits de dérive, joint de pont, bande d’étrave et accessoires…

ckcv-atelier-plasmor1

Ateliers de finitions

Dominique Bourçois, le dirigeant de Plasmor, explique tout par le détail.

ckcv-plasmor1

En tout,  25 heures seront nécessaires pour fabriquer un kayak de mer Plasmor.
Aucun robot, tout ça c’est de l’artisanat fabriqué en Bretagne !

Merci à Armelle & Benoît pour leurs textes et photos 😉

Tags:
Share: 0