Pourquoi le Ligue et pas un bateau complètement nouveau ?

Merci beaucoup de toutes vos réponses.

Elles sont de deux natures : Un gros deux tiers dit que c’est une bonne idée et que le Ligue demeure un excellent bateau. L’autre que nous ferions mieux de fabriquer un kayak complètement nouveau plutôt que de simplement modifier une forme ancienne.

Permettez nous de vous exposer les quelques données dont nous devons tenir compte :

Une création à partir de rien est un investissement lourd pour une petite entreprise –ordre de grandeur de 15000 € pour l’usinage de la forme mère, la finition de cette mère de moule, la réalisation des outillages, gabarits, etc…- et rappelons –nous en sommes fiers- que nous avons déjà crée 27 modèles de kayaks originaux, ce qui doit nous placer dans les plus prolifiques des constructeurs !

Pour amortir une nouvelle forme, il faut un marché possible d’un certain nombre de bateaux, et pour notre cas particulier vendus en direct, ce qui interdit pratiquement l’export.

En effet, nous tenons à continuer à fabriquer nous même, et à Vannes, alors que la quasi-totalité de nos collègues allemands, suédois, finlandais…délocalisent leur production dans des pays à moindre prix, ce qui leur procure une marge qu’ils peuvent consacrer à des revendeurs. Pour rester compétitifs malgré ce surcout du prix de l’heure, nous évitons les intermédiaires et vendons en direct, mais cela limite forcément le nombre d’unités vendues et nous concentrons donc nos modèles sur ceux qui répondent à un programme pour un certain nombre de pratiquants.

Chaque nouveau bateau doit correspondre réellement à un nouveau programme, sinon on est dans le domaine du marketing pur, de nouveautés artificielles, très loin des notions de développement durable ou à l’inverse on construit pour durer : Le couple –forme de kayak/ programme de ce kayak- ne se démode pas : Un Catchiky (comme un Nordkapp) –pour ne pas parler des kayaks eskimos – restent d’excellents bateaux et rien ne les rend obsolètes.

Toutes ces raisons, économiques et éthiques font plutôt pencher la balance vers une réutilisation de la carène du Ligue. En ajoutant à cette balance vos deux tiers d’avis favorables, nous prenons la décision de faire ce « nouveau » Ligue.

Pour ceux qui souhaitaient une nouvelle forme, nous leur demandons juste un peu de patience, cet essai nous permettra de voir si de nouveaux programmes de navigation se dessinent et s’ils nécessitent des plans radicalement nouveaux. Mais ceci sera une autre histoire dont nous vous reparlerons !
Dominique