Expedition kayak en Patagonie

Christian Clot et Mélusine Mallender ont entrepris une expédition en marche à pied et kayak de mer, entre terre et mer. Partis le 20 février 2009 à la découverte de la Patagonie. Christian, nous livre les premiers récits de leur périple :

Expe-kayak-patagonie

« Nous voici au début de plusieurs semaines de marche, au début de notre aventure. Il y a deux jours, nous avons eu des vents de plus de 100 kilomètres heures, qui ont fait couler deux navires de pêches et qui nous ont fait si peur pour nos embarcations alors que nous roulions avec elles sur le toit de notre camionnette. El viento es el Rey comme le veux l’adage ici. Ils peuvent tous détruire, ils peuvent rendre fou, mais ils sont chez eux, et les habitants ont appris à les aimer. Ils vont maintenant souffler sur notre expédition, quotidiennement. Nous devrons, à notre tour, apprendre à les écouter, apprendre à les aimer, même dans ces moments où ils nous fouetterons de sable, retournerons nos chariots, augmenterons les vague. C’est ce Royaume des Vents que nous allons chercher…

expe-patagonie

Plusieurs raisons qu’il serait un peu long d’expliquer ici, nous avons décidé de changer le sens de notre tour du Hielo Continental. Marches sans les kayaks dans les territoires Tehuelches. Après une recherche rapide, nous avons trouvé un lieu passablement sécurisé, dans un jardin intérieur fermé, pour déposer nos kayaks. Nous ne pouvons nier qu’en regardant la Bahia Esperanza qui borde Natales sans une ridule pour animer l’eau nous n’ayons eu envie de sauter dans nos embarcations pour débuter cette navigation qui nous attire avec force. Nous avons refreinés ce désir et avons bien enveloppé Lola et Kala (les kayaks de mer) dans une bâche. Cachés aux yeux du monde, ils vont attendre notre retour pour enfin trouver ces eaux qui les ont fait voyager jusque là.

Pour notre part, nous entamons la partie marche de notre périple, qui se fera en trois temps, dans trois paysages assez différents, tous en rapport avec le nomadisme Tehuelches. Une première partie de marche totalement au Nord du Hielo Continental, Dans les terres semi-arides des canyons Pinturas et Telken, dans lesquels de nombreuses peintures rupestres ont été retrouvée, dont la fameuse Cuevas de las Manos, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Entre gorge encaissée, rios plus ou moins asséché, nous devrions avancer d’environ 300 kilomètres avant de rejoindre la seconde étape, au village d’El Chaltén. Une seconde étape presque entièrement montagne, autours du Cerro Fitz Roy, dont le vrai nom Tehuelche est justement Chaltén, « la montagne qui fume », qui était leur mont sacré. Nous en ferons le tour avant de continuer sur les glaces par le Hielo Continental.

Nous redescendrons alors dans la partie basse, jonchée de forêts tortueuses, les fameuses forêts patagonne et enfer du marcheur. Enfin, nous poursuivrons vers le Sud, pour passer par la réserve Tehuelches, le dernier lieu de vie des Indiens qui préserve avec peine une partie de leur culture passée. Nous rejoindrons alors Puerto Natales, où nous débuterons la partie marine, dédiée aux Kaweskars, sur laquelle nous aurons l’occasion de revenir…

© Hielo Continental 2009 – Christian.Clot
=> Le Blog de l’expédition Hielo Continental

Tags: , ,
Share: 0