D’Arzal à Pornichet : randonnée kayak en famille

En général, la pratique du kayak de mer nous incite à partir découvrir de nouvelles côtes. Mais cette fois nous voulions montrer les alentours du club à Jolan âgé de deux ans.
Le parcours est simple, départ d’Arzal arrivée au port d’échouage de Pornichet base du Canoë Kayak presqu’île Côte d’Amour notre port d’attache (env. 55km en 3 jours).

2007-09-Rando-Famille-Kayak

Cette randonnée nous l’avions prévue de longue date et nous visions une fenêtre météorologique favorable pour le confort et la sécurité de l’enfant. Le kayak double dans lequel il prenait place a été aménagé pour lui confectionner une cabine. Lors de la navigation, il est abrité du vent, des embruns et peut même faire la sieste.

Avant de partir pour cette mini expédition nous avons testé le matériel et l’équipage (dans le kayak double Jolan et son père et pour l’assistance sa mère dans un kayak simple). Après plusieurs sorties à la journée dans la baie, l’estuaire et quatre jour dans le golfe du Morbihan avec nuit en camping, nous nous sentions prêts.
Le départ est fixé le 31/08/07 du port d’Arzal. Nous profitons de la marée descendante pour rejoindre la mer tout en admirant les rives de la Vilaine et les oiseaux dont les cris amusent Jolan.

2007-09-Rando-Kayak-Famille-Cote-sauvage

A peine en mer, c’est la côte et les falaises de la mine d’or. La météo est au rendez-vous, le soleil donne toute la couleur dorée à ce lieu. Au fur et à mesure que nous progressons vers notre première étape la pointe du Bil, ce sont les pêcheurs à pieds qui envahissent les rochers qui se découvrent. Etrange spectacle que ces silhouettes qui semblent marcher sur l’eau et nos kayaks qui se faufilent entre les rochers. Nous attendrons que la marée remonte pour accéder à la plage et au camping.

Le lendemain, après avoir rechargé les kayaks, départ pour la Turballe. Le chargement est toujours un moment délicat, il faut rentrer toutes nos affaires, la nourriture et la tente et que tout reste sec jusqu’à la prochaine étape. Pour cette deuxième journée, la pointe de Merquel, Piriac, la Pointe Castelli où nous avons croisé un autre kayak double. C’était leur première navigation dans le secteur et ils étaient enthousiasmés par la beauté du site. Pour cette étape, arrivée sur la plage de la Turballe et le camping municipal. Comme à chaque fois, un petit portage nous attend mais nous avions choisi les points de chute en fonction de la proximité de la mer. Cette fois encore, c’est un accueil irréprochable qui agrémente notre voyage.

Troisième jour et dernière étape pour rentrer à la maison, la météo annonçait une brise thermique pour nous aider sur la côte sauvage. Nous espérions juste que le clapot ne soit pas trop creusé pour le confort de Jolan. Ce dernier jour était parfait, sous un super soleil, nous avons fait du rase cailloux (slalom entre les rochers) admiré les oiseaux pour le plaisir de Jolan. Nous garderons aussi en souvenir le passage des catamarans du raid La Roche Bernard-Le Pouliguen avec leurs voiles de toutes les couleurs.

2007-09-Rando-Kayak-Famille-carte

Nous avons souvent intrigué les personnes qui découvraient notre étrange équipage. Parfois même, donné des idées à certains, alors si c’est votre cas, pensez bien à ne pas négliger les conditions météorologiques et maritimes. Pour le transport de très jeunes enfants, le gilet de sauvetage de bonne qualité et aux normes est indispensable et porté en permanence.
Le but de cette balade était de profiter en famille du charme de nos côtes, l’objectif a été atteint.

Nous envisageons de proposer ce type de randonnée avec bivouac (camping ou locatif) aux membres du club et pratiquants occasionnels.
Nous remercions le camping des 3 îles à la pointe du Bil et le camping des chardons bleus à la Turballe pour leur accueil et leur accès par la mer.

Hervé MARCAULT
Président

Canoë Kayak Presqu’île Cote d’Amour
Port d’échouage
44380 Pornichet
02.40.53.67.45 / 06.63.35.96.22
ckpca@free.fr
www.ckpca.fr

© Texte et photos Hervé MARCAULT

Tags:
Share: 0