Première sortie sur Filovent : sloup Skellig 2

2005-05-Skellig2-FiloventBeau temps ce matin sur le Bono. Filovent, notre Skellig 2 version sloup tout neuf nous attend sagement dans l’adorable petit port. L’équipage est typiquement familial : mon épouse, notre fille de treize ans et votre serviteur. Le programme de la sortie du jour, en cette fin de mois d’août tient en trois mots : ronds dans l’eau! Nous embouquons la rivière d’Auray, direction la sortie du Golfe.

Le vent du jour est une sorte de noroît très irrégulier, comme souvent dans les parages. On envoie “le linge”avec toutefois un ris pour mieux étaler l’humeur folâtre de la brise. Au moindre souffle, le Skellig accélère étonnamment. Confortablement installés dans le vaste cockpit, nous nous amusons de ses pointes de vitesse dans les rafales. Parfois on établit les voiles en ciseau. Une belle occasion de contempler les voiles rouge sombre, d’une fort belle qualité. Sortis du Golfe sous un bon force 4, nous glissons au largue, une allure que le skellig adore.. On sent un bateau marcheur qui semble prendre plaisir à tailler sa route. Il passe dans le clapot sans taper. Nous gardons le ris. Dès que le vent dépasse force 4, le Skellig qui est généreusement toilé, est manifestement plus à l’aise grand’ voile réduite.

2005-05-Skellig2-navigationPassée la bouée sud de Méaban, nous virons légèrement à tribord, histoire de faire un peu de près. Le vent a molli et nous larguons le ris. Le Skellig, remonte ma foi plutôt bien, faisant preuve d’une stabilité peu commune. Une carène de bon marcheur, raide à la toile, un vaste cockpit très confortable, une voilure puissante et équilibrée font du Skellig 2 un vrai “bateau plaisir” à la personnalité attrayante.

Gino VALLET

Tags:
Share: 0